Transcription : La minute financière : REER ou CELI?

 

La minute financière : REER ou CELI?
Durée : 1 :20

Jamie Golombek
Directeur gestionnaire, Planification fiscale et successorale,
Planification financière et conseils CIBC

« Prenons un instant pour comparer les deux principaux régimes d’épargne assortis d’avantages fiscaux offerts aux Canadiens. 

Le régime enregistré d’épargne-retraite, ou REER, est probablement le meilleur choix si vous êtes dans une tranche d’imposition élevée et pensez être dans une tranche inférieure au moment de votre retraite. C’est parce que les cotisations à votre REER peuvent être déduites de votre revenu, ce qui signifie que vous pouvez réduire le montant de l’impôt sur le revenu que vous payez l’année de la cotisation, et que vous ne serez imposé que sur les retraits effectués plus tard. En attendant, votre REER fructifie à l’abri de l’impôt.

Le compte d’épargne libre d’impôt, ou CELI, est probablement préférable si vous êtes actuellement dans une tranche d’imposition basse et pensez être dans une tranche supérieure plus tard. C’est parce que vous payez de l’impôt sur votre revenu maintenant avant de cotiser à un CELI, et que vous ne payerez plus jamais d’impôt sur le revenu ou sur la croissance du régime, ni sur les retraits de votre CELI.

Un autre fait à considérer lorsque vous choisissez d’investir dans un REER ou un CELI (ou les deux), ce sont vos droits de cotisations inutilisés au cours d’une année donnée. Vous pourriez être assujetti à une forte pénalité fiscale si vous cotisez plus que le montant autorisé. 

Comme mot de la fin, il peut être sage de payer toute dette à intérêt élevé (par exemple, une carte de crédit!) avant de penser à investir dans un REER ou un CELI. »

Site Web de la Banque Canadienne Impériale de Commerce - © Banque CIBC.