Peter Ashton
Premier directeur, Pro-Investisseurs CIBC

L’analyse technique consiste à comprendre les mouvements de l’équilibre entre l’offre et la demande pour un titre ou un FNB donné sur le marché. Depuis plusieurs années, les négociateurs s’appuient sur l’analyse technique pour observer l’apparition et l’inversion de tendances et les niveaux de soutien et de résistance ainsi que pour obtenir des indications sur les possibilités de cours cibles. Différents modèles et indicateurs techniques sont couramment utilisés aujourd’hui. Dans le présent article, nous examinerons trois modèles de cours classiques que tout négociateur technique devrait connaître.

Les modèles classiques font état de certains des événements les plus connus en analyse technique. Ces modèles tirent leur nom des formes uniques qu’ils forment sur un diagramme des cours. Les modèles classiques sont d’une certaine façon les événements techniques les plus faciles à exploiter pour les investisseurs, car leur survenance peut également fournir un cours cible en fonction de la forme ou de la hauteur du graphique du modèle.

Tête-épaules

Le tête-épaules compte parmi les modèles les plus connus en analyse technique. Sa forme peut faire état d’un marché haussier ou baissier, selon le contexte. La forme baissière est connue sous le nom de « sommets en tête-épaules » et se produit à la fin d’une tendance haussière établie. Cette forme est caractérisée par trois sommets successifs, le sommet du milieu (la tête) étant légèrement plus haut que les deux autres. Le niveau de soutien, appelé encolure, représente le prix plancher auquel le marché soutient un titre lors d’une fluctuation des cours. Le marché dont fait état la forme « sommets en tête-épaules » se confirme lorsque le cours baisse en deçà de l’encolure, indiquant le début d’une nouvelle tendance baissière. La contrepartie haussière de cette forme est appelée « creux en tête-épaules ».

Figure 1 : Sommets en tête-épaules

Image d’un modèle « sommets en tête-épaules »

Triangles

Les modèles en triangle sont assez courants dans l’analyse technique et peuvent faire état d’un marché haussier ou baissier. Les triangles peuvent aussi être des modèles d’inversion (indiquant que la tendance précédente est susceptible de s’inverser) ou de continuation (indiquant que la tendance précédente est susceptible de se poursuivre); tout dépend du contexte. Tous les triangles partagent une caractéristique essentielle : ils se forment lorsque les niveaux de soutien et de résistance pour un titre sur le marché commencent à converger, ce qui indique un niveau d’accord croissant en matière de prix entre les acheteurs et les vendeurs. Les cours finiront par passer en deçà ou au-delà du triangle, indiquant le début d’une nouvelle tendance.

Figure 2 : Triangle de continuation - tendance haussière

Image d’un modèle « triangle de continuation - tendance haussière ».

Drapeaux et fanions

Les drapeaux et les fanions sont également des modèles courants qui sont très utiles pour les négociateurs actifs. Un drapeau ou fanion est formé lorsque le cours d’un titre passe par une période de consolidation à la suite d’une forte hausse ou d’une forte baisse. Ces modèles peuvent être utiles pour déterminer la possibilité d’un placement dans un titre qui a déjà connu une forte variation de prix. La forte montée ou descente qui précède le drapeau est appelée le « mât ». Les drapeaux et les fanions se distinguent par leur subtile différence de forme. Les fanions présentent des lignes convergentes de soutien et de résistance qui ressemblent beaucoup à un triangle, alors que ces lignes sont pratiquement parallèles dans le cas d’un drapeau.

Figure 3 : Drapeau haussier

Image de la méthode de calcul du cours cible à partir d’un modèle classique.

Contrairement à d’autres événements d’analyse technique, tels que les modèles à barres ou en chandelier, les modèles graphiques classiques présentent un avantage supplémentaire dans la mesure où ils peuvent également fournir à l’investisseur ou au négociateur un prix cible approximatif. Une technique standard dans l’analyse technique consiste à calculer le cours cible d’un modèle en en mesurant la hauteur et en l’ajoutant au cours de confirmation de l’événement. Cette technique permet d’obtenir une « variation attendue » – une approximation de la direction que prendra le cours en fonction du modèle.

Figure 4 : Calcul du cours cible à partir d’un modèle classique

Image de la méthode de calcul du cours cible à partir d’un modèle classique.

Outils d’analyse technique

En plus de se servir des modèles classiques ci-dessus, les négociateurs techniques utilisent une foule d’autres types de modèles et d’événements qui ne sont pas illustrés dans le présent article. Identifier et utiliser ces types d’événements dans vos activités de négociation peut être une tâche qui exige beaucoup de temps. Heureusement, il existe des outils en ligne pour aider les investisseurs dans ce processus, notamment Technical Insight, un outil logiciel d’analyse technique de Trading Central. Vous trouverez cet outil dans la plateforme de négociation Pro‑Investisseurs CIBC sous l’onglet Analyse technique du Centre des marchés, sous la rubrique Cotes et recherches.

Technical Insight automatise les pratiques courantes de l’analyse technique, permettant de trouver facilement de nouvelles idées d’opérations de placement ou d’évaluer la perspective technique d’une action ou d’un FNB en particulier. Tous les modèles classiques décrits dans le présent article sont détectés automatiquement par Technical Insight à la fin de chaque journée.

Les utilisateurs de Technical Insight peuvent consulter l’action ou le FNB de leur choix et voir l’ensemble de ses figures et de ses indicateurs techniques actifs. Le volet Idées en vedette présente dix idées d’opérations par jour selon ce qui est sur le point de bouger d’un point de vue technique. Les utilisateurs peuvent également chercher des idées d’opérations dans un secteur donné ou en fonction d’un modèle technique précis (comme le drapeau ou le « tête-épaules ») à l’aide de l’outil de triage d’événements techniques. Enfin, les utilisateurs peuvent garder le contrôle de leurs positions et surveiller les signaux de faiblesse à l’aide de la fonction d’alertes par courriel.