David Stephenson
Directeur en chef, Stratégies de FNB
Gestion d’actifs CIBC

Vous avez trouvé le bon FNB pour votre portefeuille et êtes prêt à l’acheter. Voici quelques stratégies simples qui feront de la négociation de FNB une expérience positive. 

Évitez de négocier à l’ouverture ou à la clôture des marchés

La raison en est simple : dans les premières minutes de la séance de bourse, la négociation de certains des titres sous-jacents d’un FNB pourrait ne pas avoir commencé. Dans ce cas, le teneur de marché ne peut pas fixer avec exactitude le cours du FNB, ce qui peut accentuer les écarts acheteur-vendeur. Vers la fin d’un jour de bourse, les intervenants du marché cherchent à limiter les risques et pourraient être réticents à prendre des positions importantes. Comme peu d’intervenants du marché sont prêts à intervenir, les écarts peuvent se creuser.

Type d’ordre

Vous êtes peut-être habitué à passer des ordres au mieux qui sont immédiatement exécutés au cours disponible sur le marché.

Comme les ordres à cours limité vous donnent plus de contrôle sur le cours et plus de protection, vous pouvez, en tant qu’investisseur, fixer le cours que vous voulez. N’oubliez pas, vous sacrifiez l’exécution rapide de l’ordre pour obtenir un certain cours. En d’autres mots, il se peut que vous établissiez un cours trop audacieux et que votre ordre ne soit pas exécuté.

Exemple : Vous voulez acheter le FNB japonais ABC, qui se négocie à 25,00 $. Vous passez un ordre d’achat limité à 24,90 $. Si vous fixez une limite trop basse, vous risquez que l’ordre ne soit pas exécuté selon l’échéance que vous avez établie.

Fuseaux horaires

Les investisseurs disent souvent qu’ils craignent que le cours du marché d’un FNB s’éloigne de sa valeur liquidative. 

Cela arrive parce que, chaque jour, les marchés outremer ferment tous à un moment donné. À titre d’exemple, les marchés européens ferment habituellement vers 11 h (HE), et il n’y a pratiquement pas de chevauchement entre les périodes de négociation des marchés des actions du Canada et du Japon. Cependant, à la lumière de nouveaux renseignements, les intervenants du marché continuent la négociation de FNB sur les marchés du Canada. En effet, lorsque le cours du marché diffère de la valeur liquidative établie, les intervenants du marché se demandent : « Quelle serait la valeur de ce FNB si les marchés des valeurs mobilières sous-jacents étaient encore ouverts? »

Exemple : Dans cette situation, quelle stratégie faudrait-il adopter? Dans le cas de parts d’un FNB dont le panier sous-jacent est composé d’actions européennes, il pourrait être judicieux de négocier lorsque les marchés européens sont ouverts (le matin si les opérations s’effectuent à partir du Canada). Chaque fois qu’un teneur de marché n’est pas en mesure d’acheter les titres sous-jacents en temps réel, cela peut produire un écart acheteur-vendeur plus grand ou entraîner le cours plus largement au-dessus ou en dessous de la valeur liquidative.

Liquidité

Le volume quotidien moyen d’un FNB n’est pas le seul indicateur de sa liquidité. C’est une idée fausse que les gens ont souvent à propos des FNB. Contrairement aux actions, dont la liquidité est fondée sur le volume de négociation, les placements sous-jacents d’un FNB indiquent sa liquidité réelle. Par exemple, un FNB d’actions canadiennes à forte capitalisation qui fait l’objet de seulement quelques centaines d’opérations sur actions par jour peut être aussi liquide qu’un FNB qui fait l’objet de millions d’opérations sur actions par jour. Les investisseurs doivent porter une attention particulière aux écarts acheteur-vendeur et à la liquidité des titres sous-jacents pour connaître la liquidité globale. L’écart acheteur-vendeur d’un FNB comprend à la fois la liquidité des titres sous-jacents et les coûts associés au processus de création et de rachat.

Ordres importants

Si vous souhaitez passer des ordres importants sur un FNB à un moment précis de la journée, vous n’obtiendrez peut-être pas le meilleur cours. La plupart des fournisseurs de FNB offrent un soutien supplémentaire pour ce type de négociation. Vous pouvez aussi obtenir de l’aide sur votre plateforme de courtage Pro-Investisseurs CIBC. Songez à appeler un représentant Pro-Investisseurs CIBC. Ce dernier pourra vous mettre en contact avec le Pupitre de négociation des blocs de titres, qui saura veiller à l’exécution efficace de l’ordre.